Le Pont de Pont-Réan

Pont-Réan tire son nom d'un antique pont construit sur la Vilaine par les Romains.
pont-rean pont

 

Il aurait été bâti en jolies pierres du pays avec des travées en bois. Le pont actuel est construit en 1767. On y taxait les personnes, les animaux et les marchandises. La ville dût une partie de son essor économique à ce droit qui obligeait les voyageurs à faire escale.

Le pont et la Vilaine

La vilaine permettait le transport des vins d’Anjou, particulièrement appréciés. A Bruz et aux alentours on cultivait la vigne. Les vins de tous crus faisaient l’objet d’un grand échange commercial, on les transportait par la Vilaine ou par les routes de Rennes à Nantes. Pour entretenir les routes, les chemins et les ponts, le Seigneur Prévôt exerçait son droit de bouteillage, chaque passant ou repassant sur les cours d’eau se déclarait au Seigneur Prévôt, celui–ci percevait le droit de péage et de conduite.

 ancien-pont pont-rean

Origine du mot Vilaine

A l’époque celtique, la rivière s’appelait Douenna ou Viviona, après l’invasion de César, elle devînt Hérius Fluvius, le Fleuve Sacré, Grégoire de Tours en parle vers 570 sous le nom de Vingenna. Au IXe siècle, elle se nomme Vicenonia et ce jusqu’au XVIIe siècle. Francisé, le mot devînt Visnaine, puis par altération Villaigne et enfin Vilaine.

Louis de Villiers nous rapporte une autre version de cette origine, plus folklorique :
«Aux premiers siècles de l’ère chrétienne, les femmes de Rennes et des environ jouissaient d’une grande réputation de beauté. On finit par attribuer cette beauté aux eaux de la rivière et à la propriété qui était d’embellir les femmes qui s’y baignaient. Cette idée se fortifia au point que pendant plusieurs siècles, l’usage prévalut dans toute la Bretagne, lorsque dans une famille une jeune personne était peu avantagée du côté des charmes, de l’envoyer à Rennes y prendre des bains… Il était passé une expression proverbiale et mordante de rire d’une personne peu jolie, quand elle passait à Rennes, qu’elle y allait prendre des « bains de Vilaine » : et la rivière fut bientôt plus connue par le nom de ces bains.»

Création site mairie