Le manoir du Courtillon

Le Courtillon fut construit en 1602 par un notable de la Commune
­

le-Courtillon

 manoir-courtillon

En 1588, Jacques Blouet, sieur du Portal, était un notable de Guichen, une rue portait d'ailleurs son nom. C'est lui qui fit construire l'actuelle église de Guichen. Il était propriétaire des terres de la Quemeraye et du Courtillon, soit la quasi-totalité des terrains compris entre la route de Pont-Réan au Boël et la Vilaine.

Vers 1602, Il fit construire le Courtillon, qui sera une grosse métairie (domaine agricole loué à un exploitant en échange d'une partie des récoltes). Il éleva les bâtiments pour le compte de Pierre Peliczon, un homme de loi.
François Blouet, fils de Jacques, achète en 1629 le Courtillon au client de son père.

En 1711, le Courtillon est vendu à Pierre Gouin en même temps que le manoir de la Quémerais.

En 1828, Hippolyte Pinczon du Sel devient propriétaire de la ferme du Courtillon. Il sera ensuite maire de Guichen (durant la Restauration, le maire était nommé par le préfet et non élu comme de nos jours).

Ce fut Jean de Rotalier, le dernier fils de la famille, qui hérita du Courtillon et qui en reprit possession. La propriété fut louée à des fermiers qui s'occupèrent de l'ensemble Quémerais - Courtillon jusqu'en 1982.

M. de Rotalier vend le Courtillon en 2001. Plusieurs propriétaires se succèdent jusqu'aux actuels occupants, M. et Mme Perrus qui ont restauré le manoir et ouvert des chambres d'hôtes.

Création site mairie